Top Attractions à Bastia-Cap Corse-St Florent

Funtana di Lapedina

Patrimoine culturel | Cap-Corse
Funtana di Lapedina

Il n’existe pas de traces précises concernant la date de construction de la fontaine de Lapedina. « On peut toutefois penser, estime Félix Giuliani, habitant du hameau et ancien maire de Pietracorbara, qu’elle a été élevée entre 1875 et 1900. Le projet de construction a d’abord achoppé sur la localisation de la dite fontaine. Au départ elle devait se situer en contrebas de St Pancrace. Une sorte de plate forme est encore visible sur un rocher à droite en montant (à 20m de la chapelle). Mais ce projet était loin de faire l’unanimité. La municipalité de l’époque resitue le projet dans un autre lieu-dit déjà appelé « funtana » (parce qu’il existait sans doute à cet endroit un point d’eau). On ne lésine pas sur la construction : la fontaine est flanquée d’un lavoir sous voûte. A l’extérieur une autre arrivée d’eau permet de remplir les seaux. L’existence de cette fontaine change la vie des habitants. Avant on montait à la source des mele (réservoir actuel situé au-dessus de Lapedina suprana). Seul incident notable : vers 1935 une branche de châtaignier tombe sur la voûte et la perfore. Au-dessous de la fontaine il y a des charbonnières pour faire du charbon de bois qui servent aux fourneaux des maisons. Il n’en reste plus trace aujourd’hui. Mais la fontaine vit une vie tranquille. On s’y rend, en moyenne, 2 fois par jour et l’on en ramène, à chaque fois, deux seaux pleins à ras-bord. Le jeu consiste à renverser le moins possible d’eau. La fontaine est aussi lieu public. Certains s’en servent de dazibaos : « Fontaine, approche-toi : tu vois bien, nous sommes vieux » ou bien « habitants, réveillez-vous ! ». Ces derniers mots, écrits à la chaux blanche à l’intérieur, au-dessus du lavoir, sonnent comme un appel à la mobilisation. Après la seconde guerre mondiale le propos devient plus politique : la faucille et le marteau, le « soleil radieux » du socialisme font leur apparition. En 1953 l’eau courante arrive dans les maisons de Lapedina. C’est le début du déclin de la fontaine. Pour quelques habitants le lavoir sert encore jusque dans les années 70. mais en 1973 il faut renforcer la voûte de l’édifice. Puis la fontaine est oubliée. En 2005 une partie de ses belles dalles polies par le temps sont volées. En 2007 elle est totalement restaurée. L’eau, un temps perdue, est retrouvée, canalisée. Elle coule désormais comme au premier jour. Commence alors la deuxième vie de la funtana di Lapedina. Source Destination Cap Corse.

Funtana di Lapedina
France Patrimoine culturel
Contact
Adresse:

Bastia and the Cap Corse
Quartier: Cap-Corse
Endroits proches Funtana di Lapedina

Afficher les distances en Feet | Mètres

Téléchargez votre guide de Corsica

Favoris